Chantier : Enfants agités, parcours mouvementés - Recherche comparative

Penser l’« agitation » et les trajectoires des enfants « non conformes » : expériences sociales et culturelles au Brésil, au Chili et en France – revue Saúde e Sociedade

La revue brésilienne Saúde e Sociedade consacre son numéro (1/2019) à la question de l’ « agitation » et de l’enfance « non conforme ». Les travaux présentés dans ce dossier émanent des échanges et réflexions au sein du réseau Non Conformes, constitué de chercheurs en sciences sociales (anthropologues, psychologues, sociologues), à partir de recherches menées au Brésil au LICHSS (Université fédérale de Sao Paulo), au Chili au LaPSoS (Université du Chili) et en France au CERMES3 (Université Paris Descartes) et au CeRIES (Université Lille 3).

Les situations où des enfants et/ou leurs comportements sont identifiés comme problématiques ou perturbants interrogent et révèlent les normes de nos sociétés, celles à partir desquelles ces enfants sont considérés comme non conformes : normes d’attention, d’autonomie ou d’autocontrôle, importance donnée aux performances et au contexte scolaire… Ces comportements perturbants sont souvent difficiles à qualifier, à penser, car ils relèvent d’une intrication entre problèmes médicaux, problèmes psychologiques, problèmes scolaires et problèmes sociaux. Ils sont ainsi révélateurs de la manière dont chaque société qualifie les problèmes, pense les réponses sociales adaptées, organise des séparations et des articulations entre problèmes sociaux et problèmes médicaux.

Les textes réunis dans ce dossier participent d’une réflexion sur les concepts et approches théoriques grâce auxquels les sciences sociales nous aident à penser ces situations et ces qualifications. Ils en éclairent différents aspects, tant du côté des pratiques et des conceptions des professionnels des centres de soins que du côté de l’expérience des personnes vivant avec un diagnostic de TDAH ou de TSA.